J’avais peu de temps pour réaliser cette séquence, où le sujet imposé était la ville où je suis né, où j’ai grandi, où j’ai passé une large majorité de ma vie professionnelle et où je vis toujours.

Ainsi il m’est devenu difficile de voir cette ville. Je la connais, je n’ai plus besoin de la regarder, j’y passe tellement souvent, peu de choses changent d’une semaine à l’autre, d’un mois à l’autre. Les détails ne valent plus la peine d’être regardé, d’être remarqué.

Alors il faut faire une remise à zéro, reprendre les observations… et un peu d’esprit critique.