Si on continue à Kvaløya direction Nord après être arrivé au pont, qui mène à l’aéroport de Tromsø, on arrive à une dizaine (?) de kilomètres plus loin au petit pont qui traverse le Krabbelv. C’est  environ à mi-chemin entre le pont sur le Sandnessundet et le tunnel vers Ringvassøya. On ne voit pas la rivière ensevelie sous la neige. Mais côté mer il y a un parking, juste après le pont, qui ne peut être loupé.

On peut choisir rive gauche ou droite pour monter. Mais personne  n’est monté avant nous, donc peu importe; nous optons pour la rive droite. Après une heure d’efforts intenses, dus à 40 – 50 cm de neige fraîche, nous voyons une trace de motoscooter sur la rive gauche. Nous passons sans accrocs de l’autre côté de la rivière. Mais le plaisir de la trace déjà faite n’est pas pour  longtemps.

Le reste du chemin vers Slattåsen est à faire de nouveau en se franchissant un passage dans la poudreuse. D’ici nous montons le versant vers Krakenesaksla à 360 m. Nous y arrivons juste à temps pour profiter brièvement de la vue, avant que le brouillard ne couvre tout le paysage.