Henry, le Samoyède

20210301 120129_DSC5912
20210228 145202_NIK2714
20210228 144850_NIK2712
20210301 144837_DSC5922
20210301 144330_DSC5918
20210301 144218_DSC5916
20210301 153650_DSC5931

Célia a adopté le Samoyède Henry

Célia a adopté le Samoyède Henry à la mi-juin 2020 par l’intermédiare de Secours au Samoyède.
Le chien est venu de Bulgarie avec l’aide de l’association enregistrée, où il a été ramassé comme chien de rue malade ayant dû être soigné. En raison de la Covid-19, le voyage de l’animal d’environ un an à Düsseldorf ne s’est pas déroulé sans problèmes, les restrictions sur le voyage Suisse-Allemagne-Suisse ont retardé l’adoption du mâle Samoyède de quelques semaines supplémentaires.

Maintenant, il vit avec Célia à Davos … Une vie à 1500 m d’altitude ainsi que la vie dans la nature des montagnes des Grisons offrent un habitat idéal pour un chien dont la race nous vient depuis la Sibérie. Il se sent vraiment bien en hiver tout comme, en été, en haute montagne.

Hiver aux Grisons (Suisse) 2021

01/2021

20210215 135605_5DS7544
IMG_20210110_112253
20210107 155402_NIK2685
20210107 155403_NIK2698
20210115 153834_5DS7470 Kopie
20210114 095736_5DS7427
20210215 135849_5DS7545

L’hiver 2021 a fourni aux Grisons (tout comme à d’autres régions Suisses) une quantité mémorable de neige. En plus, depuis la mi-décembre jusqu’au début février le thermomètre affichait rarement des valeurs positives à une altitude de 1500 m…

Photos prises aux aux alentours de Lantsch/Lenzerheide, Alvaneu, Heinzenberg/Thusis, Cunter/Savognin.

RhB – les chemins de fer rhétiques

Les trains rouges du Chemin de fer Rhétique Rhb ne sont pas que un moyen de transport dans les Grisons. Les itinéraires font partie des plus beaux itinéraires ferroviaires de tous les temps, ils conduisent non seulement les touristes et les habitants à travers des paysages de montagne fascinants, mais aussi les traversées de vallées sur le viaduc de Landwasser à Filisur (ci-dessus), le viaduc de Wiesen près de Davos-Wiesen (en bas à gauche) ou d’autres viaducs offrant de superbes vues !

Depuis Filisur la suite du voyage via Bergün et Preda est vraiment géniale . De là, vous passez par le tunnel de l’Albula jusqu’à Spinas (arrêt sur demande pour descendre, de Spinas Gasthaus environ 4 heures de randonnée jusqu’à Jenatschhütte SAC ), Bever, Samedan, St Moritz en Engadin .

Images pour Jenatschhütte SAC

L’automne, quand même?

La première randonnée de l’année 2020 où le paysage se montre dans les couleurs chaudes d’automne.

Montée de la station inférieure de Darlux à Bergün à la station supérieure du deuxième télésiège, qui ne fonctionne qu’en hiver.

Le panorama montre le sommet plat du Cuolm da Lantsch, que nous avons parcouru en toutes saisons et, à l’ombre, les Vals Tuors

Viaduc ferroviaire de la RhB entre Filisur et Davos Wiesen
Viaduc du RhB à Wiesen

D’ Alp Flix vers Falotta

Une petite route mène de Sur presque à Alp Flix. Le seul parking payant (assez cher par rapport à ce que facturent les communes voisines) se trouve à environ 800 m devant les premières maisons à 1925 m d’altitude.
Nous suivons les panneaux pour Piz Colm. Aujourd’hui, nous ne voulons que monter sur la colline de Falotta, cela signifie conquérir 575 mètres d’altitude à travers de la neige vierge. Cela fait quelques jours qu’il n’y a plus eu de grande quantité de ce truc blanc. Lorsque le vent était fort, la neige était déplacée pour qu’il y ait suffisamment d’endroits où l’herbe pouvait encore apparaître. Le sentier de randonnée n’est pas toujours facile à voir, mais la plupart des balisages sont faciles à voir.

Du col de Falotta, il n’y a que 50 mètres d’altitude jusqu’au sommet correspondant.

La vue est superbe pour une randonnée aussi facile: Piz Platta et Forbesch de l’autre côté de la vallée, Piz d’Err, Piz Calderas, Tschima da Flix et Piz d’Agnel à l’est. Derrière cela, on sait: il y a le refuge Chamanna Jenatsch, qui, si la forme est bonne, est également accessible depuis l’Alp Flix.
Au sud, la vue s’étend jusqu’au Bergell.

Il a fait frisquet pendant la nuit, flaques et ruisseaux se sont couverts de tous leurs joyaux.

Sans mouvements, presque …

… ou coulant encore vers le fond de vallée

Alpage d’Err

Nous partons de Tinizong vers 1300 m pour monter en continu en majorité sur des routes carossables jusqu’à l’alpage d’Err, fermé en cette saison. Nous continuons au-delà des quelques bâtiments jusqu’au bout de la vallée, vers 2240 m pour profiter de ces vues magnifiques sur Piz Jenatsch et Piz d’Err, dont les sommets sont accessibles (randonnées alpines pour expérimentés) depuis le refuge Jenatsch.

Piz d’Err
De la fin de la vallée, vue en arrière vers l’alpage d’Err
Piz Jenatsch

Crap Furo

Crap Furo, accessible depuis le parking Skateline à Surava, indiqué.

Parcours circulaire (sentier des pionniers) environ 2,5 heures

Le rocher en forme d’aiguille vaut la peine de suivre aisément le long de la rivière Landwasser, puis l’ascension sur un chemin étroit en passant une source sulfureuse.
Vous atteindrez votre objectif plus rapidement, principalement sur un chemin plus large, si vous marchez dans le sens antihoraire.

Les vues sur les montagnes du côté nord de la vallée, i.a. Le Piz Linard était également un moment fort de la journée.

De Munter à Ziteil – de la neige déjà début octobre!

Pour nous rendre à l’ancienne abbaye de Ziteil, le lieu de pélérinage le plus haut d’Europe, 2434 m, nous prenons le parking en aval de Munter (payant – borne pour le ticket à quelques centaines de mètres avant le parking). Il n’y avait en ce 06 octobre 2020 que quelques petites plages de neige sur le bord de route. A partir de 2000 m, la route carossable était déjà blanche. Puis, à plus ou moins 2200 m, il y avait bien 20 cm et plus de neige vierge, où nous devions faire les premières traces…

Piz Toissa vu depuis Ziteil.
Une bise froide, la neige qui tombe, on n’aurait pas dit que nous étions partis dans le soleil depuis Munter.

Retour de Ziteil vers le parking Munter


A l’horizon: Lenzerhorn et Aroser Rothorn à Lenzerheide

Randonnées autour du Piz Ela

Les trois cols du Piz Ela

Trois cols autour du Piz Ela, trois randonnées: Fuorcla Tschitta, Fuorcla da Pischa et Fuorcla digls Orgels – chacune à son charme.
Choisissez à votre guise, ou faites les toutes les trois!

Fuorcla da Tschitta, 2331 m

De Naz à Preda sur le sentier de randonnée et le chemin balisés, on monte assez rapidement, parfois sur le dernier pâturage alpin de façon assez raide. Si vous ne voyez rien d’autre que des parois rocheuses presque verticales sur des éboulis meubles, le chemin tourne juste derrière une crête rocheuse. Le sentier menant à Fuorcla da Tschitta est maintenant moins en sueur.
Vue exceptionnelle sur le Piz Ela, auquel Corn da Tinizong et Piz Mitgel sont alignés sur la gauche au loin.

Fuorcla da Pischa, 2871 m

Le sentier de randonnée vers Fuorcla Pischa commence un peu au sud du col de l’Albula, sur le parking, d’où part le sentier de randonnée vers Chamanna Es-cha. Nous suivons celui-ci, mais bifurquons à gauche environ 1 à 1,5 km avant le refuge, puis continuons en montée jusqu’à Fuorcla Pischa avec une vue magnifique sur Piz Ela.

Fuorcla digls Orgels
Eine der Felsnadelns auf der
Fuorcla digls Orgels

De Savognin, une route carrossable mène à Plang di Curvanera, 1844 m. Vous y trouverez le sentier de randonnée vers Fuorcla digls Orgels, 2699m, au pied de Corn da Tinizong.

Autour du Piz Mez depuis Radons

Au départ du parking Radons (il faut prendre le ticket pour le parking à l’unique borne à quelques kilomètres en aval du parking) nous prenons le sentier balisé dans Val Curtegns jusqu’à la Fuorcla Starleva. Du col nous suivons un sentier sur la droite vers la Fuorcla Saletscha. Le point 2752 m vaut bien un détour. De la Fuorcla da Saletscha un balisage récent nous ramène sur des sentiers plus ou moins visibles et fatigants vers Val Schmorras et puis sur une longue route d’alpage Radons.

Vue sur la Fuorcla da Saletscha

vue sur le Wissberg depuis la Fuorcla Starlera

Autour de Chamanna Jenatsch

Nouvelles photos de randonnées en septembre 2020 aux alentours de la Chamanna Jenatsch

Vue par la fenêtre de cuisine de la Chamanna Jenatsch
Lac du glacier Vadret d’Agnel
Piz Traunter Ovas vu de la Fuorcla da Flix
Bei Aufstieg zur Fuorcla da Flix
Piz Traunter Ovas vu depuis
la Fuorcla Suvretta
Piz Julier
vu de la Fuorcla Suvretta
Arche, non loin du sentier de randonnée menant depuis la route
du col du Julien vers la Fuorcla d’Agnel
Après avoir passé l’arche, on monte vers le col de Leget

Mes autres pages avec des photos des Grisons

Chamanna Jenatsch: la saison estivale 2020 a démarré

Depuis le 20 juin le gîte à la plus haute altitude aux Grisons, la Chamanna Jenatsch, a ouvert ses portes, aussi bien pour y passer la nuit en demi-pension que pour les visiteurs pendant la journée.

Voici quelques photos de la première semaine à la Chamanna Jenatsch.

Mingalunhorn

Depuis Juf nous partons en raquettes en direction du Juferhorn. Peu avant le sommet du Juferhorn, le sentier se divise. Le sentier de gauche mène au Mingalunhorn, le sentier de droite au Juferhorn, ce dernier étant probablement plus difficile. Superbes vues.

Tschima da Flix

Le 5 juillet 2019 nous avons fait une randonnée en montant depuis la Chamanna Jenatsch le long du glacier d’Agnel jusqu’à la Fuorcle da Flix. D’ici on a déjà une belle vue sur la vallée Surses et on voit les routes d’accès depuis Marmorera et Alp Flix, qui en cette saison, malgré des reste de neige, sont bien accessibles. La randonnée pourrait s’arrêter ici, mais jusqu’à l’avant-sommet de la Tschima da Flix il y a qu’un dénivelé de 250 m à faire, la randonnée est facile. De ce point, 3301 m, les vues vers le massif Bernina sont époustouflantes.

Mais les vues sur le glacier et au-delà, sur le Piz Calderas ne sont guère moins impressionnantes.

Ambiances…

Tout le monde se réjouit, s’il a la chance de venir à Jenatsch et de profiter du soleil sous un ciel azur.

Mais les photographes aiment parfois aussi les ciels menaçants, le brouillard, ce sont les instants, où on fait des photos moins souvent vues…

Refuge Jenatsch (Chamanna Jenatsch)

Jill Lucas et Dani Sidler sont depuis juin 2019 les nouveaux gardes de la Chamanna Jenatsch .

Suivant la météo, le refuge reste ouvers jusqu’à la mi-octobre.

Ils ouvriront aussi pour la semaine de la Saint Sylvestre/ Nouvel An.
La saison d’hiver démarrera vers la mi-février. Pour de plus amples informations et les réservations, retrouvez leur site www.chamannajenatsch.ch

Die Chamanna Jenatsch früh morgens am 20. Juni 2019

Le refuge Jenatsch est situé sur le territoire de la commune de Bever dans les Grisons à une altitude de 2563 m.

Le chemin d’accès le plus court est depuis le col du Julien. Il y a un parking à 50 m en aval de l’hospice La Veduta, sur le côté nord du col. Le départ est à 2200 m et le sentier balisé passe par la Fuorcla d’Agnel, 2980 m. D’ici on redescend par la vallée du Vadret d’Agnel jusqu’à 2510 m, puis sur la rive droite de l’Ova d’Err jusqu’au pont. Il y a actuellement une petite deviation recommandée et balisée, due à de fréquentes chutes de pierres depuis le Piz Picuogl. Environ 4 heures de marche.

L’accès depuis la gare de Spinas située à 1850 m est légèrement plus loin, mais plus facile. On suit tranquillement le ruisseau Beverin, passant les alpages de Suvretta et Tgegia d’Val sur un chemin carrossable, puis on continue par un chemin balisé pour terminer sur une montée un peu plus conséquente. Durée 4 1/2 heures.

Ce sentier est fermé en hiver et printemps, dû au risque d’avalanches.

D’autres possibilités d’accès sur le site de la Chamanna Jenatsch.