Paysages côtiers de Bretagne

Perros-Guirec-sunrise
Trestrignel Beach
Trégastel
near Pointe du Château
Ile Grande - Est
Ile Grande
De l'Îl Renote
Buguelès
Perros-Guirec - Lever de soleil
Plage de Trestrignel
Plage de Trégastel
Maison entre les Roches
De l'Île Grande au lever de soleil
Ile Grande - Ouest
Basse mer, vue de l'ìle Renote, Trégastel
Buguélès, près de Port Blanc
previous arrow
next arrow
 
Shadow

Les blocs de roche de la Côte de Granite Rose ne sont pas les seuls motifs intéressants pour les photographes. On trouve toujours, surtout au lever du soleil, des paysages côtiers qui donnent lieu à de nouvelles images.

Que l’on aille de Perros-Guirec vers l’est ou vers l’ouest, il y a toujours, selon l’état de la marée, de nouveaux aperçus de paysages côtiers où, même si l’on est déjà venu plusieurs fois, de nouvelles choses apparaissent dans le viseur de l’appareil photo.

Trégastel, Ploumanac’h et Ile Grande

Granite Rose à Trégastel

Trégastel

Grosses vagues au phare de Ploumanac’h

Encore un séjour sur la Côte de Granite Rose avec des vents majoritairement de sud-ouest, ce qui signifie une mer essentiellement calme et peu d’espoir de prendre des photos avec des vagues puissantes…
Nous avons tout de même eu un jour de vent d’ouest…
Le phare de Ploumanac’h nous a donc donné l’occasion de faire un tour en bateau.

20211228_134739_NIK3445
20211228_133310_NIK3394 BW
Ploumanach-3467

D’autres photos de gros temps ici!

Île Grande

Ile-Grande-3553
IleGrande 3522
20220101_091154_NIK3515

Île Grande au lever de soleil

Les prévisions météo n’étaient pas optimistes… Tout au plus quelques rayons de soleil entre 9 et 11 heures. Le lever du soleil a donné lieu à de superbes ambiances alors que la marée descendait. Il a effectivement plu quelques gouttes vers 11 heures. Nous n’avons pas été vraiment mouillés et nous étions heureux que les deux heures de marche autour de l’île Grande nous aient permis de faire une bonne séance photo…

D’autres photos de Bretagne sur les site Alpha International Photo Group

Les blocs de granite rose de Bretagne

En Bretagne, les gros blocs de granite autour de Ploumanac’h et Trégastel sont toujours des sujets intéressants pour le photographe… et ceci peu importe la météo. Comme les vues et l’accessibilité changent beaucoup selon le niveau des marées, il peut être opportun de rester dans les parages plusieurs semaines afin de pouvoir profiter au mieux…

Les marées de Bretagne

Impérativement il faut donc consulter les tables des marées, bon nombres de gros cailloux ne sont accessible que par marée basse, et le retour par haute mer devient souvent impossible plus rapidement que l’on croit…

Groenland

Groenland, vues côtières

Les paysages du Groenland sont toujours captivants. Ilulissat, Asiaat ou Qasigiannguit sont des points de départ idéaux. Les photographes paysagistes en ont pour leur argent ! Plus le paysage est proche de l’un des pôles, plus le soleil est bas dans le ciel. L’air pur des régions polaires crée une atmosphère merveilleuse dans des paysages toujours fascinants.

Au Minett … Eisekaul – Lalléngerbierg

Le 6 décembre 2021, jour de la Saint-Nicolas (Kleesechersdaag).

Comme les enfants, il s’agit de se lever tôt pour voir les belles choses, que Saint-Nicolas a apportées…

Le pressentiment, que seul le mauvais temps serait à nouveau au programme, nous a semblé se confirmer lorsque nous avons quitté la maison pour notre habituelle randonnée dans le Minett. Mais peu de temps avant de garer la voiture à la Place Pierre Ponath, nous avons réalisé qu’il n’était peut-être pas si mal d’avoir apporté l’appareil photo…

Eiselkaul Esch sur Alzette
Eisekaul Esch 0110
Road to Eisekaul

Le temps s’est rapidement amélioré : les trois premières photos ont été prises à l’Eisekaul (Esch-sur-Alzette) en trois minutes, à pied probablement moins de 200 m.

Mais la joie fut de courte durée… un peu moins d’une heure plus tard sur le Lalléngerbierg (tout comme la zone autour de l’Eisekaul c’est également une zone minière à ciel ouvert pour l’extraction du minerai de fer rouge, la Minette, qui a été fermée depuis longtemps).

Lallengerbierg
Lallengerbierg Nebel
Lallengerbierg

Photo du 29 novembre 2021

Esch-sur-Alzette : La nature…

Esch-sur-Alzette: La nature reprend sa place dans les anciens bassins miniers

Esch7523
Vue du Lalléngerbierg vers Esch Belval
Au soleil, l’aciérie électrique, devant les deux anciens hauts-fourneaux restaurés
et le nouveau site urbain Esch-Belval avec l’université
uni.lu et le bâtiment rouge d’une banque
Esch7507 1
Sentier pédestre du “Elendege Bierg” vers le Poteau de Kayl le 29 novembre 2021
Esch7506 2
Eisekaul vers 9:30 le 29 novembre 2021
Esch7517 2
Nossbierg
Esch7512
Nossbierg
Nossbierg
Nossbierg

Icebergs dans la baie de Disko

Baie de Disko: ici dérivent les icebergs du Kangia dans l’Atlantique

La Baie de Disko (Disko Bay) qui sépare l’île de Disko de la ville côtière d’Ilulissat sur la côte ouest du Groenland. <br> Les icebergs sont emportés du fjord des glaces, le Kangia, dans la mer ouverte, où le courant les fait dériver le long de la côte vers le nord .

Bien que le bleu des énormes masses de glace soient d’une beauté captivante, voici quelques photos en noir et blanc !


Photos en couleur

Couleurs d’automne 2021 – Davos Glaris et alentours

Couleurs automnales à Davos Glaris, Röven, Safiental et Obergmeind

Alteiner 7438
Davos Glaris
Heinzenberg 0092
Pascuminersee 0054
Pascuminersee
Roeven 9989
Röven
Heinzenberg 0051
Roeven
Safiental7451
Alteiner_7438

Davos Glaris - Aufstieg zum Alteiner Fürggli

Alteiner_7443

Aufstieg von Davos Glaris zum Alteiner Fürggli

Aufstieg von Davos Glaris zum Alteiner Fürggli

20211029_140727_5DS0092

Heinzenberg

20211029_110915_5DS0054color

Pascuminersee am Heinzenberg

Pascuminersee 0050

Pascuminersee am Heinzenberg

Roeven_9989

Röven am Flüelapass, Aufstieg zum Suot Chastè

Roeven_0017

Röven am Flüelapass - Aufstieg zum Suot Chastè

Röven am Flüelapass - Aufstieg zum Suot Chastè

Heinzenberg_0051
20211028_141146_5DS0008

Von Röven zum Suot Chastè

Safiental7451

Blick vom Güner Lückli (Aufstieg vom Safiental)

previous arrow
next arrow
Shadow

Après un été mitigé, les Grisons ont connu un automne d’une exceptionnelle beauté. Le flamboiement des couleurs de la mi-septembre à la fin octobre a rappelé à certains l’été indien canadien si souvent cité. Le rouge des haies de myrtilles, le flamboiement de la couleur du sorbier et plus tard l’orange intense du mélèze sous le soleil déjà bas … d’un coup, non seulement les ascensions vers les sommets étaient une destination à viser, mais aussi les randonnées à des hauteurs moyennes et jusqu’à 2000 m avaient leur charme…
En particulier, le sentier de randonnée de Röven en aval côté sud du col de la Flüela jusqu’au belvédère de Suot Chastè était peu fatigant et pourtant la forêt de mélèzes en valait la peine… Ceux qui l’aiment plus poussé peuvent alors aller plus loin jusqu’au Piz Chastè.

Superbes pyramides naturelles

Erdpyramiden in Platten

Pyramides naturelles de Platten

Arrivant depuis Bruneck (Brunico) vers Innichen (san Candido)/Toblach (Dobiaco). A l’entrée de Perch prendre la petite route à gauche, direction Oberwielenbach. Il y a plusieurs parkings payants, dont le P2 semble le plus intéressant pour la visite. Sur un sentier forestier fort bien entretenu, et attractifs pour les enfants, on monte doucement jusqu’aux trois plateformes sécurisées, dont on a une excellent vue sur les pyramides magnifiques.

Même sentier pour le retour, puisque l’autre variante est fermée à ce jour (octobre 2021) pour dégâts dus à de fortes pluies.

Weitere Orte mit Erdpyramiden auf diesen externen Seiten

Le sommet du Piz da Peres

Parking en contrebas du Plan de Corones sur le Furkelsattel, 1759 m. D’ici, prendre le sentier N°3 jusqu’à la Dreifingerscharte (Col des trois doigts). Au début, c’est un sentier forestier facile, qui monte et descend, puis cela devient de plus en plus raide jusqu’au col. En principe c’est un bon sentier de randonnée – juste avant le col, le sentier a été emporté par de fortes pluies. Cependant, beaucoup de travail a été fait pour permettre aux randonneurs de grimper en toute sécurité sans devoir faire de l’escalade.

Piz da Peres

Piz da Peres, une descente excitante…

Depuis la Dreifingerscharte nous suivons le sentier sur notre droite en direction du Piz de Peres, 2507 m.

Si on monte assez gentiment jusqu’au sommet, d’autant plus intéresssant les affaires se présentent côté nord (la photo en noir et blanc ci-dessus) et versant ouest, par lequel nous redescendons. On perd rapidement d’altitude, mais il faut avoir le pied ferme et des souliers solides sont les bien vus

20211004 113321 5DS8830 West of Piz da Peres
20211004 113321 5DS8830 Kopie
20211004_113321_5DS8830 West of Piz da Peres
20211004_113321_5DS8830 Kopie
PlayPause
previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Reflets du Piz Buin dans le Lei Blau (Lac Bleu)

Piz  Buin
Piz Buin 8282 2

Par une belle météo pour les randonnées, le Piz Fliana et le Piz Buin se reflètent…

Lorsque le temps est propice à la randonnée, le Piz Fliana et, à l’extrême droite, le Piz Buin se reflètent dans le Lei Blau. Même à un peu moins de soixante minutes du refuge Chamonna Tuoi , vous pouvez trouver la paix ici. Au moins une heure pour casser la croûte et admirer le paysage… et pourtant nous n’avons vu que 8 randonneurs…

Nach Tuoi
Piz Buin8339

D’autre photos de l’ Engadin

Depuis Naz (près de Preda) à la Furtschela Tschitta

Parking quelques centaines de mètres en contrebas de Preda, juste en face du passage souterrain sous la ligne RhB reliant Bergün – Preda – Spinas – Bever.
D’abord un large chemin forestier monte rapidement, le long de la Rabigiugsa, plus tard, après le chemin vers Lei Negr bifurque vers la gauche et nous prenons le sentier de randonnée tout droit vers la Furtschela Tschitta, nous rencontrons à nouveau le ruisseau, qui s’appelle maintenant Ava da Tschitta.

Les vues sur les ruisseaux valent à elles seules la randonnée, même si vous ne souhaitez plus entreprendre la montée très raide (qui ne présente cependant pas de dangers) depuis les alpages plus plats (2300 m d’altitude).

La vue depuis la Furtschela Tschitta est absolument magnifique !

Cartans
Lors de l’ascension on voit la formation rocheuse en forme de dragon: Cartans
Piz Kesch Uertsch 8710
Un peu en dessous de la Furtschela da Tschitta, vue vers l’est, de gauche à droite Piz Kesch, Piz Üertsch, la route du col de l’Albula, derrière elle, à l’horizon même les masses du glacier de l’Ortler et sur le bord droit de l’image le Monte Cevedale
Piz Kesch 6755
Piz Kesch

D’autres photos de randonnées autour du Piz Ela ici

Chamanna Jenatsch – c’est l’automne!

20210928 121336 5DS8737 Picuogl

Le 28 septembre 2021, ça ne ressemblait pas à l’automne quand nous avons traversé la Fuorcla d’Agnel… quoique, là-haut à 3000 m, il y a toujours du vent, mais en ce midi une bise glaciale a balayé le col. T-shirts et shorts n’étaient plus guère de mise, mais bon, nous avons continué quand même en tenue légère.


Mais la vue était extrêmement dégagée, l’air limpide. Depuis la pente du Piz Traunter Ovas, le lac glaciaire du Vadret d’Agnel et le Piz Picuogl brillaient de couleurs, qui frôlaient le surréaliste.

Chamanna Jenatsch – l’automne arrive !

eEt pourtant, le lendemain matin, au lever du soleil, le paysage avait revêtu de ses habits d’hiver…
La Chamanna Jenatsch s’était recouverte d’une faible couche de neige fraîche pendant la nuit.

Le paysage, sucré de quelques centimètres de neige au dessus de 2300 m… il était temps pour une petite laine et un pantalon plus chaud.

Vers midi, cependant, presque tout le blanc avait à nouveau disparu, et nous avons regagné la vallée, en direction de Spinas.

Fuorcla Sesvenna

Depuis S-charl à la Fuorcla Sesvenna

Herbstzeitlose 6573

Depuis Scuol on arrive en été par une route étroite fort impressionnante à S-charl.
Comme les colchiques nous montrent, c’est la fin de la saison estivale,
Un parking payant se trouve avant d’entrer au village de S-charl. C’est le point de départ de la randonnée du jour.

Piz Cristinas

On monte doucement le Val Sesvenna, en passant sous les falaises du Piz Cristanas. Au fond de la vallée, on passe aux choses sérieuses, Un dénivelé de 150 m environ monte à une crête avec une première belle vue sur la Piz Sesvenna.

20210909 124316 5DS8568Sesvenna 1

Plus loin on découvre la panorama englobant le glacier du Sesvenna, avec de gauche à droite Muntpitschen 3161 m, Cima Valdassa , 3049 m et Piz Sesvenna, 3204 m

20210909 130743 DSC6587 Pano Kopie1

Arrivé à la Fuorcla Sesvenna, 2818 m, qui fait frontière entre la Suisse et l’Italie, un nouveau panorama avec Föllakopf 2890 m montre une option de descente vers le refuge Sesvenna

Fuorcla Sesvenna
Föllakopf
vom Schadler zu Föllakopf

Depuis le col Sesvenna un sentier balisé mène sans grand effort vers Schadler, 2948 m, avec de belles vues vers Piz Rims et Pis Cristanas.

Une marmotte sur le sentier vers Chamanna Jenatsch

Vous pouvez généralement entendre les marmottes avant de les voir … ou pour le dire autrement : l’Homo Sapiens debout dans ses vêtements de randonnée colorés est beaucoup plus visible dans le paysage de montagne aride que les marmottes curieuses mais bien camouflées. Plusieurs sifflets stridents avertissent les congénères que le danger approche sur leur territoire. Un seul coup de sifflet, cependant, indique que le danger est imminent, par exemple qu’un aigle qui s’approche en piqué…

Si les marmottes continuaient à manger sans sonner l’alarme, le nombre écrasant de randonneurs passerait devant elles sans les voir… Aigle, loup, renard ou chien, cependant, ne laisseraient pas leurer si facilement, la marmotte serait une proie facile …

Nous avons découvert ce curieux-ci – en route pour le refuge Jenatschhütte sur l’ascension depuis la route du col du Julien vers la Fuorcla d’Agnel, observation vers 10h du matin…

Au fait : lors de journées estivales, les marmottes font la sieste pendant les heures chaudes du déjeuner… Elles aiment bien bronzer, mais elles n’aiment pas trop la chaleur et préfèrent leur terrier ombragé.

Mungg, Muntanella, Marmotte, Murmeltier, Marmot

Mungg, Muntanella, Marmotte, Murmeltier, Marmot … peu importe la langue, elles sont au moins aussi curieuses que le randonneur!

En voici d’autres, tout près du refuge

Ruisseaux blancs autour du refuge Jenatsch

Ruisseaux blancs, y a pas de secret!

Si vous descendez de la Fuorcla d’Agnel au petit lac du glacier Vadret d’Agnel et plus loin au refuge du CAS, la Chamanna Jenatsch, vous croisez de petits ruisseaux de montagne, dont certains ont des eaux laiteuses : les ruisseaux blancs ; les explications scientifiques peuvent être trouvées sur :

& nbsp; https://www.youtube.com/watch ?v = Ymey1jDvMj0

Également dans le rapport quotidien nouvelles à la table de la cuisine de la Jenatschhütte ce phénomène a déjà été discuté …

Les tons jaunes, ocres et rouges aux couleurs vives du Piz Traunter Ovas et du Piz Picuol sont faciles à comprendre, grâce à la roche sulfureuse, après avoir vu la vidéo.

Une randonnée d’un peu plus de 3 heures jusqu’ici part du parking en dessous de l’Hospizio La Veduta sur la route du col du Julier à 2205 m d’altitude vers la Fuorcla d’Agnel 2990 m d’altitude jusqu’au lac glaciaire turquoise du Vadret d’Agnel.
De là il y a encore une bonne demi-heure jusqu’au refuge Jenatsch .

weisse Baeche
Weisser Bach vor dem Piz Traunter Ovas
Weisser Bach Piz Traunter Ovas 8189
Piz Picuol 8197
Après la descente vers le lagon glacier on poursuit la descente vers le refuge Chamanna Jenatsch (70 lits)
Chamanna Jenatsch
Chamanna Jenatsch,à gauche le Piz Picuogl

Singapour

Singapour

Singapour, escale pour interrompre le long vol avec Singapore Airlines depuis l’Europe vers la Nouvelle-Zélande pendant quelques jours.

Singapur Marina Bay
Marina Bay
Singapore 6325
Art Science Museum, Bayfront
Singapore 8245
Singapore 8244
Singapore 8243
Singapore 8239
Singapore 8233
Singapore 8232
Singapore_8245
Singapore_8244
Singapore_8243
Singapore_8239
Singapore_8233
Singapore_8232
previous arrow
next arrow

Gratte-ciel avec la lune

Jardins suspendus – Singapour

Southern Patagonia

Southern Patagonia

monochrome prints from Argentina and Chile

20180225 115824 DSC9591
From Ushuaïa: Vinciguerra Glacier an Laguna Los Tempanos

20180311_132924__NIK1967
20180308_105640__NIK1761
20180308_132505__NIK1778
20180309_185137__DSC0286 NikdefCRT
20180309_184914__DSC0277

Parque Nacional Torres del Paine – Chile

20180320_082851__NIK2586 NIKCRTdef
20180318_082115__NIK2451_2
20180316_143947__DSC0567
20180316_140741__DSC0564
20180317_080606__NIK2415
20180318_084507__NIK2470
20180314_173744__NIK2319
20180317_125056__DSC0668_BW_NIKCRT
20180317_133646__DSC0713
20180317_125402__DSC0676
20180319_160100__NIK2554 NIKCRT
20180319_091117__NIK2532-Bearbeitet

Parque Nacional Los Glaciares (Cerro Torre, Cerro Fitz Roy, Huemul Glaciar) – Argentina

More pictures here!

Henry, le Samoyède

20210301 120129_DSC5912
20210228 145202_NIK2714
20210228 144850_NIK2712
20210301 144837_DSC5922
20210301 144330_DSC5918
20210301 144218_DSC5916
20210301 153650_DSC5931

Célia a adopté le Samoyède Henry

Célia a adopté le Samoyède Henry à la mi-juin 2020 par l’intermédiare de Secours au Samoyède.
Le chien est venu de Bulgarie avec l’aide de l’association enregistrée, où il a été ramassé comme chien de rue malade ayant dû être soigné. En raison de la Covid-19, le voyage de l’animal d’environ un an à Düsseldorf ne s’est pas déroulé sans problèmes, les restrictions sur le voyage Suisse-Allemagne-Suisse ont retardé l’adoption du mâle Samoyède de quelques semaines supplémentaires.

Maintenant, il vit avec Célia à Davos … Une vie à 1500 m d’altitude ainsi que la vie dans la nature des montagnes des Grisons offrent un habitat idéal pour un chien dont la race nous vient depuis la Sibérie. Il se sent vraiment bien en hiver tout comme, en été, en haute montagne.

Historische Schmiede Krenzer Hammer

20140920 115038_JJL7913
20140920 154823_JJL8018
20140920 115212_JJL7914
20140920 115413_JJL7916
20140920 155344_JJL8022

Die historische Schmiede Krenzer Hammer ist eine historische Werkzeugfabrik in Ennepe, NRW, Deutschland.

Gegründet im Jahre 1878 in Gevelsberg zog man 1914 an die Peddenöde, wo eine hochmoderne Freiformschmiede errichtet wurde.

Hiver aux Grisons (Suisse) 2021

01/2021

Bischolpass Heinzenberg
IMG_20210110_112253
20210107 155402_NIK2685
20210107 155403_NIK2698
20210115 153834_5DS7470 Kopie
Magic Snow
20210215 135849_5DS7545

L’hiver 2021 a fourni aux Grisons (tout comme à d’autres régions Suisses) une quantité mémorable de neige. En plus, depuis la mi-décembre jusqu’au début février le thermomètre affichait rarement des valeurs positives à une altitude de 1500 m…

Photos prises aux aux alentours de Lantsch/Lenzerheide, Alvaneu, Heinzenberg/Thusis, Cunter/Savognin.

Etonnants cimetières Chiliens

Les cimetières Chiliens sont loin de ressembler à des parcs européens. Ici, rien n’est plus éloigné que les impressions que donnent les cimetières de chez nous: mausolées en marbre, dalles de granit poli ou inscriptions funéraires doréesn’y sont point de mise.

Les tombes chiliennes sont généralement recouvertes d’une petite hutte, des structures ressemblant à des constructions provisoires d’abri jardinier, fabriquées à partir de matériaux que les proches avaient sous la main: bois, tôle …

Ces “maisons” servent exclusivement à protéger la tombe décorée: à travers les vitres, dans lesquelles se reflètent d’autres tombes, vous pouvez voir quantité de fleurs artificielles, à côté de celles-ci dans un fouillis coloré de photos du défunt, d’objets, qui appartenaient à sa vie, des photos, des fanions, des médailles, peut-être une poupée ou une petite voiture, plus un chapelet et des figurines en plâtre de divers saints …

Les guardiens de l’île de Milliau

Faisant face à l’île Milliau, située entre la Pointe de Bihit et le port de Trébeurden, le Castel constitue un promontoire de granit et de verdure.
Sur sa face sud-ouest, on peut découvrir le rocher du Père Trébeurden. Ce colosse de pierre sculpté par les éléments prend la forme d’un personnage au sourcil ombrageux que l’on a surnommé ‘Le Père Trébeurden’.

D’autres rochers peuvent invoquer, suivant l’angle de vue et l’ensoleillement du moment, des personnages imposants, à l’instar des sculètues de l’Île de Pâques; je me suis permis de leur trouver un nom…
    

Trégastel N&B

Trégastel, peut-être un des endroits mythiques de la Bretagne, et le la Côte de Granite Rose en particulier.
Voici quelques prises de vues en N&B, réalisées lors des fêtes de fin d’années 2020/21.
L’avantage d’y être en plein hiver: il y a certainement moins de touristes, et, pourvu qu’on trouve une période de temps lumineux, ces prises de vues se réalisent sans trop se soucier de personnages, qui se soucient peu de votre angle de cadrage…

Mais à côté de Trégastel, ne manquez pas non plus Perros-Guirec, Ploumanac’h et Trébeurden!

Le splendide site de Trégastel

Le splendide site de Trégastel, situé à l’ouest de Ploumanac’h, est une bonne base pour l’exploration de la Côte de Granite Rose. Mais surtout le bord de mer avec la belle plage ainsi que le bloc de granite polis part les assauts de la mer, qui attirent la foule.

Voici quelques prises de vues en couleur, captées en fin d’année 2020.

Ploumanac’h, Côte de Granite Rose

Cote Granite Rose
Phare de Ploumanac’h

Ploumanac’h, 20 décembre 2020, des photos prises le matin – même si vous n’êtes pas un lève-tôt fanatique, il suffit d’y être vers 9 heures, à condition que la météo le permette. En ce jour, ce n’était pas la tempête, mais un vent soutenu de nord-ouest fournissait quelques belles vagues, qui venaient se briser sur les rocs de granite rose.
Ploumanac’h, probablement l’un des sites photo les plus prisés de France!